Comment jouer avec les couleurs pour personnaliser son intérieur ?

couleurs, Comment jouer avec les couleurs pour personnaliser son intérieur ?

C’est souvent un vrai casse-tête pour choisir la couleur de notre déco… Blanc, bleu, marron, noir, gris, les couleurs sont la base de notre déco. Elles sont chargées d’une forte valeur symbolique et culturelle. Il est vrai que de se lancer dans la décoration de son intérieur est une grande aventure. Un intérieur est unique et différent, alors votre décoration le sera forcément aussi. Alors, nous avons pensé à vous aider !  Dans cet article, apprenez à utiliser les couleurs pour personnaliser votre cocon et vous sentir en harmonie avec un intérieur qui sera à 100% à votre image. En gros, nous allons vous donner des d’idées, à vous de piocher les informations qui vous seront nécessaires pour réaliser l’intérieur de vos rêves.

Jouer avec les couleurs : modifiez les volumes

Avant de faire votre choix, sachez que les couleurs modifient fondamentalement la perception visuelle d’une pièce. Et oui, les teintes peuvent changer selon les heures du jour et le soleil. Nous vous invitons donc à faire plusieurs tests avant d’arrêter votre choix sur une couleur. Comment ? Faites deux carrés de 50 x 50 cm, un sur un mur exposé à la lumière et l’autre sur un mur en contre-jour.

Le saviez-vous ? Les couleurs claires agrandissent l’espace et les couleurs foncées le réduisent. En gros, si le plafond de votre intérieur est bas, préférez une teinte claire pour lui donner de la hauteur.

couleurs, Comment jouer avec les couleurs pour personnaliser son intérieur ?
Source : Insidecloset

Quelle couleur selon l’exposition ?

L’exposition au nord, rend la lumière froide, optez donc pour des teintes chaudes et lumineuses (jaune, ocre, rouge…). Pour une exposition au sud, les teintes froides sont plus adaptées (vert, bleu, blanc…). Pour le reste, c’est surtout la destination de la pièce qui vous permettra de choisir la teinte. Par exemple, pour une chambre, on a tendance à privilégier les teintes douces (gris, blanc, vert d’eau, bleu ciel… ).

Comment utiliser la couleur dans chaque pièce ?

couleurs, Comment jouer avec les couleurs pour personnaliser son intérieur ?
Photographe : Custom Fronts

La cuisine

Vous avez le choix pour cette pièce. Attention tout de même, le blanc peut vite donner un effet hôpital, et les couleurs vertes et bleues ne sont pas flatteuses pour les aliments. Votre cuisine est ouverte sur le salon ? Sélectionnez des teintes différentes mais parfaitement coordonnées.

couleurs, Comment jouer avec les couleurs pour personnaliser son intérieur ?
Source : Carnetsauvage

Le salon

On vous conseille de privilégier des teintes chaudes mais d’ajouter des couleurs pétillantes par petites touches. Dans cette pièce, il est important de jouer sur l’éclairage (quelques lampes à poser plutôt qu’un lampadaire qui va durcir les contours de la pièce).

couleurs, Comment jouer avec les couleurs pour personnaliser son intérieur ?
Photographe : Thomas Garnier

La chambre

Comme dit au-dessus, optez pour des teintes douces et chaleureuses (vert doux, gris, bleu pastel, beige…) qui ne risquent pas de vous lasser trop facilement.

couleurs, Comment jouer avec les couleurs pour personnaliser son intérieur ?
Source : Carolineandreoni

La salle de bains

Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination et créativité. Cependant, évitez de faire trop “fouillis” et choisissez une palette de 2 ou 3 teintes harmonieuses comme les bleus, les verts ou encore les jaunes pâles. 

couleurs, Comment jouer avec les couleurs pour personnaliser son intérieur ?
Source : Rhinov

Comment choisir la bonne peinture ?

Beaucoup de choix s’offrent à vous pour choisir la finition d’une peinture (mate, satinée, brillante…). Mais alors, comment choisir ? La destination de la pièce et l’état du support vous aideront à faire votre choix. 

  • Peinture mate : Sa particularité ? Elle accentue le côté sobre de la déco et elle absorbe la lumière. Cette finition est idéale pour les plafonds et pour cacher les petites imperfections. Pour les murs, elle est très fragile : elle n’aime pas les lavages et ne résiste pas aux tâches. 
  • Peinture satinée : cette finition réfléchit énormément la lumière. A l’inverse de la finition mate, elle résiste beaucoup mieux aux lessivages et aux tâches. Elle est donc particulièrement adaptée aux murs de la cuisine, aux chambres des enfants ou encore à la salle de bains. 
  • Peinture brillante : elle agrandit l’espace grâce à son effet miroir. C’est une finition parfaite pour les boiseries et les portes, en association avec des murs mats. Attention, pour les pièces humides, optez pour une peinture spécifique. 

Faites le choix des peintures naturelles : elles sont fabriquées à base de produits naturels et elles sont d’aussi bonne qualité que les peintures synthétiques voire meilleures par leur pouvoir de pénétration.

Jouer avec les couleurs grâce au papier peint

Aujourd’hui, on utilise plus le papier peint pour habiller toute une pièce. La grande tendance est plutôt d’ajouter des petites touches. Accolé à des aplats de couleurs, le papier peint permet de personnaliser la pièce et transformer la perception visuelle. 

  • Rayures horizontales : pour un effet de profondeur 
  • Rayures verticales : pour repousser le plafond
  • Décor trompe l’oeil : pour s’ouvrir sur l’extérieur

Avec du papier peint, il est facile de mettre en scène et de mettre un décor différent du reste de la pièce.

couleurs, Comment jouer avec les couleurs pour personnaliser son intérieur ?
Source : Society6
couleurs, Comment jouer avec les couleurs pour personnaliser son intérieur ?
Source : Castorama

Quel parquet choisir pour mon intérieur ?

Le parquet a l’avantage d’être décoratif et très performant au niveau thermique. Attention, quand je dis parquet, je parle d’un parquet massif et non d’un parquet contrecollé de faibles épaisseurs ou d’un stratifié qui n’est qu’une simple imitation. 

  • Le parquet massif : il se compose de lames en bois massif de différentes épaisseurs. On le pose sur des lambourdes ou sur des panneaux de particules. 
  • Le parquet contrecollé : il est composé de plusieurs couches de bois collées ensemble. La couche supérieure et la lamelle sont constituées de bois dur. Il ressemble fortement au parquet massif mais il a l’avantage d’être plus stable et de supporter des hauts niveaux d’humidité. 

 

Quelle essence choisir ? 

Si votre pièce est petite et peu lumineuse, privilégiez des essences claires comme le frêne, le bouleau, le hêtre qui réfléchiront la lumière. Si votre pièce est grande avec beaucoup de luminosité, choisissez des couleurs foncées comme le merisier, le noyer ou encore le chêne rouge pour rendre votre pièce chaude et confortable. Aussi, vous pouvez modifier la perception des volumes selon le simple sens de pose. Vous souhaitez allonger l’espace ? Posez des lames dans le sens de la plus grande longueur de la pièce.

Quelle pierre naturelle choisir pour mon intérieur ? 

Il existe 4 principaux types de pierres : le granit, le marbre, l’ardoise et la pierre calcaire. Vous aurez le choix avec une infinité de teintes allant du blanc au noir en passant par le gris acier ou le vert anis. La particularité de la pierre naturelle est qu’elle apporte à un intérieur plusieurs nuances de couleurs, de veinage et d’imperfections à la différence du carrelage industriel qui est identique d’un lot à un autre. 

Bon à savoir : vérifiez les pierres une par une et répartissez-les de manière aléatoire pour obtenir une surface sans zone disgracieuse.

couleurs, Comment jouer avec les couleurs pour personnaliser son intérieur ?
Source : Parquet-carrelage

Les 4 principales pierres

  • Le granit, résistant et facile à vivre : cette pierre s’adapte facilement tant au sol (en dalles de différentes dimensions) qu’en plan de travail pour la cuisine ou la salle de bains. Elle est très résistante et facile d’entretien. Point positif, elle ne craint pas l’eau, ni les tâches. Vous le trouverez en différentes finitions : adouci, brossé, bouchardé, velours, flammé ou encore martelé. Pour le sol, nous vous conseillons de le choisir rugueux pour un sol antidérapant. 
  • Le marbre, chic et sobre : qui dit marbre, dit chic… mais peut-être un peu froid. Vous pouvez le retrouver en grandes dalles ou en format mosaïque, souvent veiné ou taché de couleurs variées. Comme le granit, le marbre possède plusieurs types de finitions : une finition polie à la surface brillante ou encore vieillie et patinée. Cette pierre résiste aussi aux tâches mais elle est très fragile. Il faudra donc utiliser un traitement hydrofuge. 
  • L’ardoise, résistant et facile d’entretien : elle était autrefois utilisée comme revêtement de toit, mais maintenant elle se décline aussi sous forme de dalles pour les sols, les murs ou encore pour les plans de travail de cuisine et de salle de bains. Les finitions sont polies pour un effet lisse ou naturel à la gamme de couleurs extrêmement large. Côté entretien, l’ardoise est très résistante à l’usure et aux tâches. 
  • La pierre calcaire, simple et chaleureuse : c’est la pierre qui est la plus utilisée et la plus chaleureuse. Elle est riche en couleurs et en nuances (allant du beige très clair à l’ocre, en passant par le gris et le rose. On la retrouve sous forme de pavés, de carreaux, de dalles ou encore de plans de travail. L’entretien est simple, une fois sa carbonatation ou cristallisation naturelle faite.

Le saviez-vous ? La juxtaposition de dalles différentes peut être intéressante surtout sur les grandes surfaces. Elle donne facilement “vie” au sol.