Choisir son radiateur, le bon rapport qualité/prix

radiateur, Choisir son radiateur, le bon rapport qualité/prix

Choisir un radiateur demande beaucoup de réflexion. Car il faut savoir qu’en choisissant une énergie de chauffage, vous allez devoir composer avec son prix, son approvisionnement et ses conditions d’installation.

Vous avez acheté un appartement qui nécessite des travaux ? Vous souhaitez alors changer les radiateurs mais vous ne savez pas quel modèle choisir ? Le choix d’un modèle peut paraître simple mais il est bien plus compliqué qu’il n’y paraît. Plusieurs critères rentrent en compte : les différences de prix, de formats, de puissances et de performances. Comment ne pas se perdre entre toutes ses informations ?! Mais pas de panique, cet article est là pour vous permettre de choisir le type de radiateur le plus adapté à vos besoins et au meilleur rapport qualité/prix. C’est parti !

Comment fonctionne un radiateur ?

Les radiateurs de chauffage central

Le fonctionnement consiste à diffuser l’eau chaude à travers un circuit inclus dans la structure de l’appareil. Pour mieux comprendre, le radiateur est relié au réseau d’eau par 2 tubes. Le premier dirige l’eau chaude vers le radiateur et le second évacue et achemine l’eau refroidie vers la chaudière. Sur chaque radiateur se trouve un robinet (souvent thermostatique) permettant de contrôler la quantité d’eau circulante et la chaleur qu’il produit. Sachez que vous pouvez aussi régler la température de l’eau en amont sur la chaudière. Sur ce type de radiateur, juste l’apparence (lignes, dimensions), les matériaux qui le composent et la capacité de chauffe peuvent changer. Mais au final, le fonctionnement reste toujours le même.

Les radiateurs à inertie

Le radiateur à inertie quant à lui permet d’optimiser la chaleur produite par la résistance en la faisant transporter par un matériau liquide (huile) ou solide (brique, céramique ou pierre) compétent pour l’emmagasiner et la restituer progressivement. Les modèles à accumulation vont encore plus loin. Ils sont constitués de briques réfractaires qui chargent la chaleur aux heures creuses et la diffusent le reste de la journée.

Les radiateurs électriques

Le principe est que les convecteurs aspirent l’air froid par le bas pour le réchauffer avec une résistance avant de l’éliminer par le haut. Le bémol est que cette technique est très énergivore. Elle assèche l’air et ne le réchauffe pas de façon homogène. Par contre, les modèles à panneau rayonnant peuvent chauffer une plaque métallique pour que la chaleur se diffuse de manière plus homogène.

radiateur, Choisir son radiateur, le bon rapport qualité/prix
Source : Pinterest

Choisir un radiateur selon sa performance

Les radiateurs à eau chaude

Votre choix se dirige vers un radiateur à eau chaude ? Sachez que sa performance va surtout dépendre avant tout de l’appareil responsable du chauffage central. Par exemple, un radiateur en fonte utilise l’inertie de ce matériau pour stocker la chaleur et rester plus efficace par rapport à un radiateur en aluminium ou en acier.

Les radiateurs à eau chaude

Ce qu’il faut savoir avec un radiateur électrique, c’est que le rendement énergétique sera toujours de 100% quelle que soit la technologie mise en œuvre. C’est-à-dire qu’il a la capacité de transformer totalement l’énergie utilisée en chaleur. En fait, la performance va déprendre de la qualité de la surface d’échange avec l’air ambiant. Pour mieux répartir la chaleur et éviter les surconsommations, réduisez une part de convection au profit du rayonnement. Retenez aussi, que plus le corps du radiateur est important, plus celui-ci pourra travailler à basse température et diminuer ses consommations. Aussi, avec les nouvelles technologies mises en place (programmation, thermostats déportés, détecteurs de présence), les radiateurs régulent leur fonctionnement, diminuent les consommations et améliorent le confort.

A la recherche du bon rapport qualité/prix

Pas facile de s’y retrouver. Quel choix faire entre un appareil peu cher mais qui consomme plus et un modèle plus onéreux mais qui coûte moins à l’usage ? Les différences de prix peuvent aller de moins de 100 euros pour un simple convecteur à plus de 2000 euros pour un modèle à accumulation. Quel est donc le meilleur rapport qualité/prix ? Pour faire le bon choix, vous devez avant tout comparer des modèles ayant le même fonctionnement et la même puissance. Pour les modèles à eau chaude qui n’ont aucune technologie particulière, concentrez-vous surtout sur le design et les matériaux qui le composent.