Peindre des volets en bois : notre guide complet

peindre des volets en bois, Peindre des volets en bois : notre guide complet

Peindre ses volets en bois est une tâche à réaliser régulièrement si vous voulez protéger vos volets. En plus, niveau entretien, c’est facile ! Vous pouvez facilement le faire seul(e). 

Si vous lisez cet article, c’est que vous avez des volets en bois, mais que surtout, vous disposez d’un des meilleurs systèmes de protection les plus résistants du marché. Comment faire pour que vos volets restent résistants ? C’est tout bête, il suffit de les peindre et de les repeindre régulièrement (il faut les bichonner quoi !)

Ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas besoin de les repeindre tous les ans. Nous vous recommandons de le faire tous les 7 ans voir tous les 5 ans (pour les régions exposées aux intempéries). Attention, si vous avez acheté des volets “bruts”, il est nécessaire d’appliquer une couche de peinture pour garantir la résistance des volets.

Passons maintenant aux choses sérieuses ! Suivez notre dossier complet pour peindre des volets en bois et obtenir un résultat optimal (digne d’un professionnel).

Quel matériel pour peindre des volets en bois ? 

Pas si vite ! Avant de passer à la pratique, munissez-vous du matériel suivant : 

  • minimum deux tréteaux (plus vous en avez et plus vous pourrez peindre vos volets rapidement)
  • des pinceaux (1 à bout rond et 1 petit rouleau)
  • des chiffons microfibres et classiques
  • de la peinture pour volet en bois (sous couche et peinture extérieure)
  • du produit décapant (si vous réalisez une rénovation profonde) 
  • de la pâte à bois pour réparer les trous ou les fissures et une spatule
  • de l’antirouille et de la peinture pour métal 
  • du vernis de protection
  • du papier de verre pour décaper l’ancienne peinture 
  • et du matériel de protection (salopette, bâche pour protéger votre sol)

Où trouver tout le matériel ? dans les magasins de bricolage type Leroy Merlin, Castorama ou encore Monsieur Bricolage. Sinon c’est toujours mieux si vous connaissez quelqu’un qui peut vous prêter du matériel !

Les précautions à prendre avant de commencer 

Armez-vous de patience ! Les travaux de rénovation de volets sont faciles mais ils demandent un peu de temps pour bien les exécuter et aussi d’un endroit propre, aéré et abrité des intempéries (comme les fortes chaleurs). De plus, avant de démarrer, posez-vous les bonnes questions : “est-ce que je dois décaper mes volets ?” “Quelle peinture dois-je appliquer ?” N’oubliez pas ! Si vous avez des interrogations ou si vous n’êtes pas très à l’aise avec le bricolage, nous sommes à votre écoute pour vous aider !

Quel budget prévoir ?

Il est certain qu’en réalisant vos travaux vous-même, vous faites des économies. Mais attention, comptez tout de même une vingtaine d’euros pour l’achat de tréteaux (premier prix), entre 40 et 100€ pour une peinture volet extérieur et entre 30 et 50€ pour le vernis de protection.

Sachez qu’en passant par un professionnel, vous bénéficiez d’un taux de TVA réduit sur le prix du matériel et de la main d’oeuvre. Du coup, faites bien vos calculs 😉

Notre guide complet pour peindre des volets en bois

Nous y sommes ! Voici notre guide, étape par étape, pour peindre vos volets en bois. 

Etape 1 : le démontage de vos volets

La première étape est simple, il vous suffit de démonter vos volets en les retirant de leurs gonds. Posez-les ensuite sur les tréteaux (posés sur un sol plat pour éviter les coulures au moment de les peindre). Vous pouvez maintenant retirer toutes les parties métalliques à l’aide d’un tournevis. 

Si vous travaillez sur votre terrasse ou en intérieur, nous vous conseillons d’installer une bâche de protection afin d’éviter les taches de peinture.

Etape 2 : le décapage de vos volets

Etape délicate si la peinture de vos volets se fait dans le cadre d’une rénovation profonde. Il sera certainement nécessaire d’enlever une grosse couche de peinture. Pour une rénovation profonde, il est conseillé de faire appel à un professionnel car il faudra peut-être traiter vos volets à l’aide d’un produit fongicide si ces derniers sont vieux, abîmés ou attaqués par des champignons. 

Si vous le faites vous-même, attention à vous protéger en portant un masque. Les produits utilisés sont souvent dangereux pour la santé.

En revanche, pour une rénovation plus simple, munissez-vous d’un papier de verre ou d’une ponceuse (si vous en avez une) pour enlever l’ancienne couche de peinture. Notre petit conseil : commencez à décaper vos volets avec du papier de verre à gros grains (il élimine la peinture facilement), puis continuez avec du papier de verre à petits grains pour lisser et harmoniser la surface du volet. 

peindre des volets en bois, Peindre des volets en bois : notre guide complet
Source : Pinterest

Souvent oubliés, pensez à bien poncer la tranche des volets et les chants. Si vous ne le faites pas, la nouvelle couche de peinture risque d’empêcher vos volets de fermer correctement et en plus celle-ci risque de ne pas accrocher sur vos volets. Autrement dit, vous allez gâcher tout le travail que vous aurez fourni. Conclusion, vous allez perdre du temps ! 

Une fois l’étape du ponçage réalisée, vous pouvez passer un chiffon microfibre propre pour les dépoussiérer puis un chiffon classique humide. Vous voilà maintenant prêt(e) pour l’étape suivante : la réparation de vos volets. 

Etape 3 : la réparation de vos volets

Etape nécessaire seulement si vos volets présentent des trous ou des fissures. Vous pouvez les reboucher avec de la pâte à bois. Comment faire ? Appliquez de la pâte à bois sur les endroits abîmés à l’aide d’une spatule. Lissez la surface à l’aide votre spatule, puis laissez le produit durcir et sécher (référez-vous à la notice d’utilisation pour connaître le temps de séchage). 

Le produit est enfin sec ? Recommencer l’étape 2. Poncez la surface avec du papier de verre à petits grains et dépoussiérez. 

Etape 4 : l’application de la sous-couche sur vos volets

Avant d’appliquer la peinture, il faut absolument que toute la poussière soit retirée. Puis attendez qu’ils soient parfaitement propres et secs.

Vous pouvez ensuite préparer votre pinceau. Pour éviter d’avoir des poils qui se collent sur vos volets pendant l’application de la peinture, suivez ce conseil : écrasez les poils entre vos doigts et trempez-les dans l’eau. Essuyez-les poils avec un chiffon et enlevez tous ceux qui ne tiennent pas. 

Dans un premier temps, appliquez une sous-couche. Elle permet d’obtenir un résultat homogène et plus durable. Commencez par les angles et les parties délicates avec le pinceau à bout rond. Puis, passez une sous-couche verticale (dans le sens du bois) et une seconde horizontale pour bien recouvrir les volets.

Nous vous conseillons de laisser sécher 24h avant de retourner votre volet et de renouveler la méthode.

Vous avez fini de passer la sous-couche ? vous allez pouvoir passer à l’application de la peinture. Mais avant, pour permettre à la peinture de mieux accrocher, nous vous recommandons de poncer légèrement la surface avec du papier de verre à petits grains. En parallèle, vous pouvez appliquer une sous-couche d’antirouille pour décaper les parties métalliques et les gonds des volets.

peindre des volets en bois, Peindre des volets en bois : notre guide complet
Source : Pinterest

Etape 5 : l’application de la peinture sur vos volets

C’est maintenant ! Vous pouvez désormais appliquer la peinture sur vos volets.

Notez que vous devez appliquer deux couches minimum en plus de la sous-couche.

Appliquez dans un premier temps, une couche de peinture dans le sens de la largeur puis renouveler cette étape dans le sens de la longueur pour bien couvrir le bois et étirer la peinture de la première application. Comme pour la pâte à bois, référez-vous à la notice d’utilisation pour connaître le temps de séchage. 

Recouvrez en même temps de peinture, les parties métalliques et les gonds des volets. 

Etape 6 : les finitions

La peinture est sèche ? il est désormais temps d’appliquer une couche de vernis sur vos volets pour une durabilité optimale et un aspect esthétique. Attention, sur une peinture glycéro, le vernis est inutile. 

Une fois le vernis sec, vous pouvez refixer les parties métalliques et reposer les volets sur leurs gonds. 

Etape 7 : le nettoyage de votre matériel

Pour pouvoir réutiliser vos pinceaux, nous vous conseillons de nettoyer vos pinceaux. Vous réaliserez ainsi des économies en évitant d’en racheter. Regardez la notice d’utilisation pour savoir comment nettoyer vos pinceaux.

Vous êtes arrivés à la fin des étapes. Bravo vous vous êtes débrouillé(e) comme un(e) pro ! Vous pouvez à présent admirez votre travail ! Et recommencez, si vous avez besoin de peindre d’autres volets.