Revêtements de sol : notre guide complet

Revêtements de sol, Revêtements de sol : notre guide complet

Vous venez d’acheter le logement de vos rêves et vous souhaitez le rénover entièrement ? C’est top ! Vous allez donner un coup de jeune à votre intérieur et le façonner selon vos goûts ! Arrive donc à un moment, la question du choix des matériaux et plus particulièrement dans cet article du choix des revêtements au sol. Pas facile de s’y retrouver dans cette jungle où il existe une grande variété de revêtements possibles pour vos sols : carrelage, béton ciré, parquet, moquette, PVC… Dans ce guide complet, nous vous détaillons les principaux revêtements, leurs caractéristiques et leurs prix au m² et qui sont les plus adaptés selon un type de pièce pour vous aider à faire le bon choix.

Revêtements de sol : 8 choix qui s'offrent à vous

Ce qui est intéressant, c’est que vous avez une multitude de choix. Les possibilités sont presque infinies ! Aujourd’hui, vous pouvez choisir un sol naturel comme la pierre naturelle, la terre cuite ou encore le parquet, demain un sol synthétique capable d’imiter tous types de surface et après-demain du béton ciré ou encore de la moquette. Voici les 8 principaux revêtements de sol qui s’offrent à vous :

Le parquet

L’appartement Haussmannien avec son parquet, ses moulures et ses cheminées, qui n’en rêve pas franchement ? Il est vrai que le parquet apporte beaucoup de charme, de chaleur et d’authenticité. Le parquet peut se décliner dans de nombreuses essences de bois et de nuances de couleurs. Il existe deux types de parquets :

  • Le parquet massif : c’est un parquet noble, robuste et de très grande qualité car il est composé d’une seule essence de bois. Là encore, le rendu est quasi illimité. Vous avez le choix entre de nombreuses essences de bois qui peuvent prendre différents aspects (teinté, brossé, blanchi…) et de finitions (ciré, huilé, vitrifié…). Qui dit robustesse et qualité, dit parquet onéreux. Il est plus coûteux qu’un parquet contrecollé et sa pose (souvent clouée) peut s’avérer complexe. Mais l’avantage est qu’il peut être rénové plusieurs fois. Le saviez-vous ? C’est le parquet en chêne qui est très estimé des utilisateurs. Pas étonnant, c’est une valeur sûre !
  • Le parquet contrecollé : sa particularité est qu’il est constitué de 3 couches collées entre elles. Sachez que seule la couche d’usure (qui est la couche supérieure) est en bois noble. Comme pour le parquet massif, vous avez le choix entre plusieurs essences de bois et de finitions. Le contrecollé peut lui aussi être rénové (en général, jusqu’à 5 fois), et plus sa couche d’usure est épaisse, plus celui-ci sera solide. Son avantage est qu’il est beaucoup plus facile à poser qu’un parquet massif, qu’il ne craque pas sous les pas et qu’il est beaucoup moins sensible aux variations de température et d’humidité.

Concernant le prix (hors pose) : comptez entre 30 et 150€ /m² pour un parquet massif et entre 20 et 120€ /m² pour un parquet contrecollé.

En résumé, le parquet a de nombreux atouts. La variété des essences de bois et des dessins de pose (bâtons rompus, point de Hongrie, mosaïque, à l’anglaise, fougère, chantilly…) offre de nombreuses solutions décoratives. Son entretien est très simple. C’est un revêtement durable et rénovable, résistant à l’usure et qui respecte l’environnement.

Pour plus d’infos : comment entretenir un parquet ?

Revêtements de sol, Revêtements de sol : notre guide complet
Source : Pinterest

Le stratifié

Le stratifié a un parement constitué d’une feuille généralement en papier imprégné de résine mélaminée. Le parement est collé sur une âme en panneaux dérivés du bois. Un contreparement mélaminé permet de contrebalancer le produit. Le papier employé en parement est imprimé d’un décor qui imite le bois (parfois avec des nœuds). Vous l’aurez compris, ce revêtement de sol n’est pas un parquet.

Son avantage est qu’il est plus abordable qu’un parquet traditionnel. Il permet d’obtenir par contre un sol imitant parfaitement le bois. C’est un revêtement qui est très apprécié pour la facilité de sa pose et son entretien aisé. Par contre, il est beaucoup moins résistant dans la durée et ne peut être rénové.

Concernant le prix (hors pose) : comptez entre 10 et 50€ /m² en moyenne.

Revêtements de sol, Revêtements de sol : notre guide complet
Source : Pinterest

Le sol PVC

Le sigle PVC signifie Polychlorure de Vinyle. On retrouve le sol en vinyle ou encore linoléum. C’est un revêtement économique qui est très apprécié pour sa facilité de pose et son entretien. Son avantage est qu’il est décliné en de nombreux décors et finitions. Il peut également imiter des matériaux tels que le carrelage, le béton ou encore le parquet. Vous pouvez le retrouver en 3 formats différents : dalles, rouleaux ou lames.

Concernant le prix (hors pose) : comptez entre 5 et 65€ /m² en moyenne.

Revêtements de sol, Revêtements de sol : notre guide complet
Source : Pinterest

Le carrelage

Le carrelage est un terme générique qui englobe plusieurs types de matériaux. Si les terres cuites sont encore produites de nos jours, on trouve des matériaux beaucoup plus techniques comme les grès cérames. On peut également englober dans ce terme, les pierres naturelles dont la pose et le côté décoratif sont très proches de ceux du carrelage, en revêtement de sol ou mural.

Comme pour le parquet, c’est un revêtement de sol très robuste disponible dans de nombreux coloris et finitions. Son avantage est qu’il peut être posé dans n’importe quelle pièce d’un logement. Voici les différents types de matériaux :

  • La pierre naturelle : façonnée en tesselles, carreaux ou dalles, elle est utilisée depuis des siècles comme revêtement de sol. Elle apporte du cachet, de l’originalité et un charme incomparable du fait de son esthétique unique, avec une riche variété de nuances. La pierre naturelle est très robuste mais est le matériau le plus onéreux. Les carrelages reçoivent généralement un traitement hydrofuge et antitaches lors de leur fabrication. Vous aurez donc le choix entre du granit, du marbre, du basalte ou encore de la pierre calcaire.
  • La terre cuite (tomettes) : Les carreaux de terre cuite sont souvent issus de fabrications artisanales. Ils sont fabriqués à partir d’argile et de sable. Leur état de surface peut être lisse ou brut, pour un aspect rustique. En général, c’est un revêtement utilisé pour l’intérieur. La terre cuite est très appréciée pour sa solidité. Pour résister aux graisses et à l’humidité, elle doit subir un traitement hydrofuge et oléofuge. C’est un revêtement naturellement antidérapant du fait de sa porosité. Il nécessite en revanche un entretien régulier.
  • Les carreaux de ciment : souvent de fabrication artisanale. Ils ont été très utilisés au début du XXème siècle dans les maisons bourgeoises et reviennent maintenant à la mode. Ils sont fabriqués à partir de mortier (ciment et sable) et de poudres de marbres pigmentés. Le décor étant teinté dans la masse, il est durable et permet des teintes vives. Attention, comme ils sont à base de ciment et non cuits, l’eau de javel ou les acides sont exclus pour leur entretien. Les carreaux de ciment sont assez onéreux, alors certains fabricants proposent des carreaux de céramique qui imitent parfaitement les carreaux de ciment, avec une pose et un entretien facilités.
  • Les céramiques : les carreaux de céramique regroupent de nombreuses catégories de carrelages comme les terres cuites brutes, les grès ou les faïences. Leur principal composant est l’argile. Les céramiques présentent une spécificité comme les carreaux rectifiés. Après cuisson, ceux-ci sont recalibrés par sciage, afin de respecter strictement les cotes. Ils permettent la pose à joints fins (2mm minimum). Attention, sachez qu’il est interdit de poser un carrelage sans joints.
  • Le grès et ses dérivés : ces carreaux sont réputés de grande qualité. Les grès cérames s’apparentent à la porcelaine. Leur résistance mécanique exceptionnelle, leur densité et leur dureté sont élevées, ce qui les rend quasi insensibles à l’abrasion et aux agents chimiques. Leur usage est possible pour tous les sols de la maison. Ce matériau permet d’imiter l’aspect du bois, du béton, du marbre, du papier peint, de la pierre… Ce carrelage existe dans plusieurs finitions : grès cérame, grès cérame émaillé, grès cérame poli… qui permettent de jouer sur son aspect et ses propriétés.

Concernant le prix (hors pose) : comptez entre 20 et 120€ /m² pour du grès, entre 30 et 100€ /m² pour un carrelage en terre cuite et entre 40 et 250€ / par m² pour de la pierre naturelle.

Revêtements de sol, Revêtements de sol : notre guide complet
Source : Pinterest

Le béton ciré

Populaire et tendance depuis quelques années, le béton ciré est composé de sable, de chaux, d’eau, de résine et d’argile. Ce qui fait de lui, un matériau très robuste et facile à entretenir. Il ne craint ni les chocs, ni les rayures. Vous pouvez le poser dans une pièce à vivre ou dans une salle de bain (avec un traitement hydrofuge). Attention, sa pose doit être réalisée par un professionnel, car le support recevant le béton doit être plat, sec et exempt de défauts pour garantir sa durabilité.

Comme avec les autres matériaux, vous avez le choix entre différentes teintes. La cire de finition lui permet de donner un aspect satiné ou brillant.

Concernant le prix (pose incluse) : comptez entre 100 et 300€ /m² en moyenne.

Revêtements de sol, Revêtements de sol : notre guide complet
Source : Pinterest

Le Jonc de mer

Moins connu, le jonc de mer est un revêtement de sol composé de fibres végétales issues de plantes aquatiques. Il sera le parfait allié à une décoration naturelle et chaleureuse. Son avantage est qu’il est très résistant et facile à entretenir. Il s’adapte à toutes les pièces de la maison, humide ou non.

Ce revêtement est disponible en plusieurs formats : rouleaux, dalles ou tapis. Il existe en différentes nuances de couleurs : proches de celles de la paille et il peut être tissé de diverses façons : natté à 4 fils, tissé en chevrons, en damiers…)

Concernant le prix (hors pose) : de 10 € / m², pour un rouleau d'entrée de gamme, à 80 € / m² pour des dalles de haute qualité.

Revêtements de sol, Revêtements de sol : notre guide complet
Source : Pinterest

La moquette

She’s back ! Elle revient de plus en plus dans nos intérieurs. Elle donne un côté chaleureux et confortable à une pièce, particulièrement la chambre où elle est très appréciée. Son avantage est qu’elle est peu couteuse, facile à poser et à entretenir. Elle se décline sous de plusieurs formes : fibres naturelles ou synthétiques, fines ou épaisses, unies ou multicolores.

Beaucoup pensent que la moquette n’est pas un revêtement sain. C’est faux ! Elle retient les allergènes et les poussières dans ses fibres au lieu de les laisser voler dans la pièce. Il vous suffit de passer régulièrement l’aspirateur pour les faire disparaître. Et en plus, la moquette est antidérapante, donc pas de risque de chute !

Concernant le prix (hors pose) : de 5 € / m², pour une moquette synthétique d'entrée de gamme, à 200 € / m², pour une moquette en laine haut de gamme.

Revêtements de sol, Revêtements de sol : notre guide complet
Source : Pinterest

Le sisal

Le moins connu de tous ! Le sisal est comme le jonc de mer, il est composé d’une fibre végétale provenant d’un cactus subtropical. Celui-ci doit être tressé et collé sur une sous-couche pour être utilisé en tant que revêtement de sol. Sa teinte naturelle est le blanc ou le beige, mais il peut être teinté dans différentes couleurs pour s’adapter à votre intérieur.

Il est disponible sous deux formes : en rouleaux ou en tapis. C’est un revêtement qui absorbe naturellement l’humidité et qui la restitue dès que l’air devient trop sec. Il n’est pas adapté aux pièces humides, ni aux chambres d’enfants car il est intolérant aux tâches et à l’eau.

Concernant le prix (hors pose) : entre 10 et 60€ / par m² en moyenne.

Revêtements de sol, Revêtements de sol : notre guide complet
Source : Pinterest

Revêtements de sol : comment faire le bon choix ?

Tous les revêtements de sol ne sont pas adaptés à l’ensemble des pièces d’un logement. Eh oui, il ne suffit pas de sélectionner un revêtement en fonction de sa facilité d’entretien et de son aspect esthétique, il faut aussi prendre en compte les propriétés de chaque matériau. Voici les revêtements de sol à privilégier en fonction de la pièce à rénover :

  • Séjour et salle à manger : choisissez plutôt des sols combinant solidité, esthétique et facilité d’entretien comme un carrelage (hors faïence), un parquet massif ou contrecollé, stratifié, béton ciré ou PVC/ lino.
  • Cuisine : il s’agit d’une pièce technique (humide avec un passage intense). Privilégiez un sol robuste et étanche comme le carrelage (surtout le grès cérame), le PVC/ lino ou le stratifié. Evitez le marbre ou la faïence.
  • Entrée et couloir : c’est un lieu de passage intense, posez un sol robuste comme le carrelage, le parquet massif, le béton ciré ou le PVC/lino. Eviter le marbre et la faïence.
  • Chambre adulte : privilégiez un sol isolant du bruit, chaleureux et anti-allergique comme le parquet massif, contrecollé, stratifié, le carrelage, le PVC/ lino, ou la moquette. Préférez un carrelage en terre cuite qui est plus chaleureux et évitez le grès cérame et les pierres naturelles qui sont froids au contact des pieds.
  • Chambre enfant : choisissez le même type de sol que pour une chambre d’adulte. Mais préférez un sol plus résistant et facile d’entretien pour une chambre d’enfant : PVC / lino, moquette synthétique en dalles (pour le remplacer facilement en cas de tâches), ou stratifié haut de gamme.
  • Salle de bain et sanitaires : posez un sol étanche comme le carrelage (surtout le grès cérame anti-dérapant ou carreaux de ciment) le PVC/lino, stratifié ou un parquet massif en bois exotique. Evitez la terre cuite, le marbre, la faïence ou la pierre blanche.

Revêtement de sols : les caractéristiques & les prix au m²

Voici un tableau comparatif avec les caractéristiques (durée de vie, résistance aux tâches, facilité d’entretien, choix en matière de finitions et les prix moyen au m²) des principaux types de revêtements de sol.

Revêtements de solDurée de vieRésistance aux tâchesEntretien facileChoix des colorisPrix moyen au m² TTC (hors pose)Prix de la pose au m² HT
Parquet massif++++++++++30 à 150€ / m²25 à 45€ / m²
Parquet contrecollé+++++++++20 à 120€ / m²25 à 45€ / m²
Stratifié++++++++++10 à 50€ / m²25 à 30€ / m²
PVC+++++++++++5 à 65€ / m²15 à 20€ / m²
Grès cérame++++++++++++20 à 120€ / m²30 à 70€ / m²
Terre cuite+++++++30 à 100€ / m²60 à 80€ / m²
Granit+++++++++++60 à 200€ / m²40 à 80€ / m²
Marbre+++++++45 à 200€ / m²40 à 80€ / m²
Ardoise++++++++++30 à 60€ / m²40 à 80€ / m²
Béton ciré++++++++75 à 180€ / m² 35 à 70€ / m²
Linoléum++++++++++++10 à 65€ / m²15 à 20€ / m²
Moquette++++++++5 à 200€ / m²10 à 30€ / m²
Jonc de mer+++++++10 à 80€ / m²20 à 30€ / m²
Sisal++++++++++10 à 60€ / m²20 à 30€ / m²