Quelle peinture choisir ? Guide complet 2022

peinture, Quelle peinture choisir ? Guide complet 2022

La réfection des peintures est l’un des travaux importants à réaliser dans le cadre de la rénovation d’une résidence. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, ils doivent répondre à certains critères afin de correspondre à vos goûts ou attentes. Toutefois, il existe une variété de peintures sur le marché, ce qui ne facilite pas toujours le choix. Chacune de celles-ci présente des caractéristiques propres et combine à la fois des avantages et des inconvénients. Il est recommandé de se baser sur certains paramètres relatifs à votre projet avant de sélectionner le type de peinture adéquat. Voici un guide complet qui donne tous les éléments de réponse afin de mieux vous orienter pour vos travaux.

Quels sont les différents types de peintures sur le marché ?

Comme dit plus haut, vous trouverez sur le marché une multitude de peintures qui garantissent diverses finitions pour les travaux.

Les peintures à l’huile

Les peintures à l’huile sont celles qui sont faites à partir de solvants organiques comme les cétones aromatiques ou l’essence. Elles sont imperméables, facilement lessivables et vous permettent d’obtenir un rendu de qualité, plus homogène avec des couleurs franches.

Toutefois, cette catégorie (qui va certainement disparaître du marché) est toxique non seulement pour l’homme, mais aussi pour la planète. Elle est très odorante et pour l’utiliser, il est conseillé de prendre certaines précautions, notamment l’aération des chambres concernées. Vous devez le faire durant l’application des couches et également quelques minutes par jour jusqu’au séchage. Il y a principalement trois types de peintures à l’huile que sont la peinture glycéro, la peinture polyuréthane et la peinture époxy.

La peinture glycéro

Réputée pour sa résistance à l’humidité, elle est très utilisée pour des espaces comme la salle de bain ou la cuisine. La peinture glycéro peut être appliquée à l’intérieur ou à l’extérieur et sur des supports en fer ou en bois. Outre son aspect tendu et laqué, l’un de ses principaux avantages est qu’il a un pouvoir couvrant assez élevé.

Comme inconvénients, la peinture glycéro dégage une forte odeur lors du séchage et son temps d’assèchement est long. Son prix (par couche et hors pose) varie entre 5 et 10 euros/m2 en monocouche et 2 et 5 euros/m2 en bicouche.

La peinture polyuréthane

Elle renferme de la résine polyuréthane mélangée à un solvant. Vous le trouverez sous forme aqueuse ou en version bi-composant. Grâce à ses ingrédients, elle est parfaitement adaptée pour peindre tous types de sols, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Il convient de souligner que la peinture polyuréthane est très résistante et présente un aspect brillant, homogène.

Cependant, elle est dangereuse pour la santé et l’environnement. De plus, avec le temps, elle a tendance à jaunir. Pour rappel, son tarif par couche et hors pose est compris entre 5 et 8 euros/m2.

La peinture époxy

Elle peut être utilisée sur les murs et pour recouvrir les sols, et ce, peu importe le type de support. Cette peinture est composée d’un durcisseur ainsi que d’un polymère époxy qui doivent être combinés avant l’application. Parmi ses avantages, il y a sa grande capacité à résister aux chocs, aux détergents, à l’eau et aux rayures.

La peinture époxy offre un aspect lisse et garantit une excellente adhérence aux supports poreux. Toutefois, notez que son application est délicate et son entretien requiert des outils avec un solvant tel que le white sprint. Le prix (par couche et sans pose) de cette catégorie est estimé à 10, voire 30 euros/m2.

Les peintures à l’eau

D’emblée, il faut souligner que contrairement aux précédentes, les peintures à l’eau ne dégagent pratiquement aucune odeur et sont moins nocives. Néanmoins, vous devez savoir que leur application s’avère être difficile et elles sont généralement délicates à entretenir.

La peinture vinylique

En plus de l’eau, cette variété contient un mélange d’acétate et de vinyle et peut être utilisée en extérieur ou en intérieur. Ce type de peinture présente une bonne élasticité, une caractéristique qui lui permet d’être appliquée pour créer des effets décoratifs. Elle garantit un séchage rapide, possède un pouvoir couvrant élevé et son aspect est similaire à celui de la catégorie à l’huile.

Cependant, il faut préciser qu’avec le temps, elle peut jaunir en présentant des couleurs claires. Pour son tarif hors pose et par couche, comptez entre 0,5 et 5 euros/m2

La peinture acrylique

Composée entre autres de pigments reliés par une résine acrylique, elle est la peinture à l’eau la plus utilisée. En effet, c’est une variété polyvalente qui sèche rapidement et qui est aussi réputée pour sa résistance à l’humidité. Même si son aspect ne jaunit pas, elle demeure cependant non lessivable si vous optez pour une finition mate.

En bicouche, son tarif varie entre 2 et 5 euros/m2 et en monocouche (bonne qualité), prévoyez entre 5 et 10 euros.

La peinture alkyde

Bien connue pour sa version en phase aqueuse, la variété alkyde fait office d’une catégorie mixte, voire hybride. La résine qu’elle contient lui permet de bénéficier des atouts d’une peinture à l’huile sans hériter des inconvénients de celle-ci. Comme avantages, notez qu’elle se sèche rapidement en surface, elle est facilement lessivable et peut se nettoyer avec des outils à l’eau.

Néanmoins, la peinture alkyde a également tendance à jaunir avec le temps, et ce, en présentant des couleurs claires. Pour son prix, prévoyez 6 à 9 euros/m2 en monocouche et 5 à 7 euros/m2 en bicouche.

La peinture naturelle

Encore qualifiée d’écologique ou de biologique, cette peinture renferme principalement des ingrédients naturels comme l’huile de ricin, l’argile ou la silice. Son pouvoir couvrant est élevé. Elle ralentit la progression des moisissures et contient peu de composés organiques polluants.

Cependant, sachez que cette variété peut provoquer des allergies et son temps de séchage est généralement long. Pour reconnaître une peinture naturelle, vérifiez la présence d’un label sur le pot, notamment les inscriptions Écolabel Européen et NF Environnement. En ce qui concerne le prix (hors pose), il faut prévoir entre 2 et 5 euros/m2 en bicouche.

À quelle peinture spéciale recourir ?

Vous ne le savez probablement pas, mais il existe des peintures spéciales conçues uniquement pour répondre à des besoins bien définis.

Les peintures adaptées aux équipements ou meubles

Les peintures de cette catégorie servent à badigeonner des accessoires spécifiques comme les équipements sanitaires (lavabo, baignoire, bac de douche, évier). Vous pouvez également y recourir pour des meubles de cuisine ou des matériels de haute température (tuyauteries, radiateurs).

Les peintures à vocation décorative

Comme l’indique le nom, ces peintures sont utilisées pour créer et apporter une ambiance unique dans votre cadre de vie. Vous devez savoir que les enduits décoratifs peuvent être appliqués directement sur les murs, même si ceux-ci sont endommagés. Sur le marché, vous trouverez la peinture à effet béton ciré, très populaire et idéale pour les amateurs du style industriel.

Il y a la variété à effet métallisé qui contient essentiellement de pigments d’aluminium et garantit un rendu lisse ou brossé. Vous avez aussi la peinture à effet paillettes qui se décline en de nombreuses couleurs et offre un résultat scintillant. Vous pouvez également recourir à une variété qui permet de reproduire l’aspect de la peau d’un animal (serpent, crocodile). Pour cette dernière catégorie, les motifs souhaités seront dessinés grâce à un filet ou un rouleau à empreintes.

Les peintures conçues avec des propriétés particulières

Il s’agit de peintures dites techniques qui présentent des caractéristiques innovantes permettant de résoudre une problématique donnée. Dans le lot, vous avez la variété de couches antirouille qui aide les éléments en fer à ne pas se rouiller. Il y a la peinture dépolluante qui absorbe les molécules polluantes afin de les transformer en molécules apathiques.

Quant à la variété antidérapante, elle vous aide à sécuriser les marches ou escaliers et les sols qui sont glissants. Vous pouvez recourir à la peinture anti-insectes qui anéantit des bestioles comme les mouches, cafards, araignées, moustiques et fourmis. S’il faut le rappeler, cette variété est fortement recommandée aux asthmatiques et aux personnes qui sont allergiques aux acariens.

Il y a également la peinture isolante, dont les caractéristiques contribuent grandement à l’amélioration de l’isolation thermique. Il est envisageable de recourir à la variété phosphorescente qui est capable de filtrer la lumière artificielle ou naturelle pendant la journée. Une fois que la pièce concernée se retrouve dans l’obscurité, cette peinture est en mesure de restituer celle-ci.

La liste n’est pas exhaustive, car vous pouvez aussi opter pour la variété :

  • anti-bruit,
  • magnétique,
  • tableau noir,
  • hydrofuge,
  • tactile.

 

N’hésitez pas à solliciter les services d’un expert qui saura mieux vous orienter vers la plus appropriée pour votre résidence ou chambre.

Les peintures convenables aux supports ou matériaux

Dans cette catégorie, vous avez les peintures adaptées pour les boiseries intérieures telles que les portes, les fenêtres ou les moulures. Il y a aussi les variétés dont l’application est idéale pour le sol extérieur, notamment le garage ou le sous-sol. Vous pouvez également utiliser les peintures pour toitures comme les ardoises, les tuiles ou les shingles.

Dans le lot, certaines variétés sont idéales pour les extérieurs multilatéraux, pour les façades et tous types de murs extérieurs.

Comment choisir sa peinture ?

Vu la multitude de variétés disponibles, vous conviendrez que le choix pour correspondre à vos besoins doit prendre en compte certains éléments. Il s’agit notamment de la chambre concernée, du support à peindre ou des propriétés spécifiques que vous recherchez. Basez-vous également sur le niveau de toxicité, la finition que vous souhaitez obtenir et sur le pouvoir couvrant de la peinture.

La chambre concernée et le support à peindre

Les deux facteurs énoncés sont les principaux éléments à prendre en compte pour tous travaux de ce genre. Pour badigeonner un mur, il est recommandé de se servir d’une peinture murale ou d’une peinture multi-supports. S’il s’agit d’un matériau spécifique, choisissez une variété adaptée à celui-ci (PVC, bois, fer) pour bénéficier d’un rendu et d’une durabilité satisfaisants.

Si les travaux concernent une chambre, optez pour des peintures saines, notamment la peinture écologique ou à l’eau. Dans le cas où le projet est lié à une pièce utilisée par un enfant, privilégiez une variété lessivable. Pour badigeonner une salle de bain ou une cuisine, optez pour l’une des peintures classées dans le lot des peintures spéciales. Par ailleurs, sachez que vous avez la possibilité de combiner des variétés qui présentent différentes caractéristiques.

Le niveau de toxicité

À ce niveau, optez pour des peintures conçues à partir d’eau qui sont les meilleures variétés pour la santé et l’environnement. De plus, il faut préciser que ces catégories présentent une faible teneur en termes de substances polluantes. Dans le lot, les peintures naturelles ou écologiques sont à prioriser même si leur coût d’achat vous revient plus cher. N’oubliez pas de vérifier si certains labels sont affichés sur l’étiquette de l’emballage, car ils garantissent un niveau de toxicité réduit.

La finition souhaitée

En fonction du rendu que vous souhaitez obtenir, vous aurez le choix entre trois principales finitions.

Peinture satinée

La peinture satinée est polyvalente et résistante. Ces détails font d’elle la finition la plus vendue sur le territoire français. Il faut noter qu’elle offre un rendu lisse, soyeux et a la particularité d’être applicable sur tous types de supports. Idéale pour toutes les chambres d’un logement, elle ne permet pas cependant de cacher les défauts ou les irrégularités d’un mur.

Peinture mate

Il s’agit d’une finition très tendance qui, contrairement à la précédente, a la capacité d’atténuer les imperfections d’un mur ou plafond. Recommandée pour les personnes qui recherchent la sobriété, elle ne réfléchit pas la lumière et garantit un rendu homogène. Toutefois, la peinture mate ne convient pas aux pièces utilisées par des enfants, car elle est difficilement lavable. En cas d’éventuelle tâche ou moisissure, évitez de recourir à un détergent ou de frotter le mur.

Peinture brillante

Elle permet d’obtenir un effet miroir et d’agrandir visuellement la pièce concernée (l’impression que la pièce est plus grande). La peinture brillante est très résistante et peut être utilisée dans les chambres d’enfant ou les espaces humides (cuisine, salle de bain). Si vous disposez de certains accessoires décoratifs (plinthes, meubles, moulures), c’est la finition idéale pour les mettre en valeur. Cependant, cette peinture n’est possible que sur un mur lisse, car elle ne cache pas les éventuels défauts de celui-ci.

Le pouvoir couvrant de la peinture

L’objectif ici est d’analyser la capacité d’une peinture à couvrir de façon optimale un support ou un mur. À ce niveau, deux options se présentent, à savoir l’alternative monocouche et la solution bicouche (multicouches). La première est plus couvrante et elle sert à badigeonner un mur en un seul passage. Toutefois, il est recommandé d’appliquer une sous-couche en amont si vous voulez bénéficier d’un rendu optimal.

En ce qui concerne la deuxième option, elle est plébiscitée par les spécialistes du domaine. La solution bicouche garantit un rendu conforme aux attentes et un résultat durable à long terme

Découvrez également