Aménagement des combles : agrandissez votre maison sans sacrifier votre terrain !

Aménagement des combles, Aménagement des combles : agrandissez votre maison sans sacrifier votre terrain  !

Aménager les combles de sa maison consiste à augmenter la surface à vivre rapidement sans toucher aux murs.

Chambre d’appoint, pièce de jeu, master room, tout est possible. Pour peu que la hauteur de votre toit et la possibilité de quelques aménagements s’y prêtent. Second Souffle vous donne tous ses conseils pour réussir ses travaux d’aménagement des combles.

Comment savoir si les combles de votre maison sont aménageables ?

Pour que vos combles soient aménageables, ils doivent répondre à certaines caractéristiques :

  • La hauteur sous plafond est considérée comme habitable sous 1,80 m au  minimum. La hauteur pour une pièce agréable à vivre se situe plutôt entre 2,20 m et 2,50 m.
  • La pente de la toiture doit être supérieure à 30°, l’idéal est vers 45°, sinon, il vaut mieux la modifier car vous serez trop bas sur trop de surface.
  • Une charpente traditionnelle : lorsqu’une charpente est dite traditionnelle, les travaux s’envisagent plus facilement. Car sa base est conçue pour soutenir un plancher pré-dimensionné afin de supporter d’éventuelles charges d’aménagements supplémentaires et ne surplombe pas l’espace aménageable.

Si vos combles ne rentrent pas dans ces 3 critères, ce sont des combles perdus. Soit il faut les isoler pour améliorer la performance thermique, soit il faut changer le toit.

Aménagement de combles : quelles sont les obligations à respecter ? 

En décidant d’aménager vos combles, vous devez respecter un certain nombre d’obligations légales  :

  • Hauteur sous plafond : si la hauteur sous plafond de vos combles aménagés ne dépasse pas 1,80 m, elle n’impacte pas votre surface habitable. Vous n’avez donc aucune démarche à faire en mairie.
  • Fenêtres : si vous créez de nouvelles ouvertures pour les fenêtres, le plan d’occupation des sols (POS) de chaque commune impose de respecter une certaine distance entre les fenêtres. Demandez directement au service urbanisme de votre mairie le PLU.
  • Déclaration de travaux : une déclaration de travaux auprès de votre mairie est obligatoire si l’aménagement réalisé crée entre 5 et 40 m² de surface habitable supplémentaires. Aussi, si l’aménagement de vos combles implique la modification de la façade ou de la structure porteuse de votre maison (pose de fenêtres de toit…), c’est la même procédure → déclaration de travaux.
  • Permis de construire : Il est obligatoire si l’aménagement réalisé, propose une surface totale de la maison supérieure à 150 m² (ainsi qu’avoir recours à un architecte). Ou si la surface habitable supplémentaire rajouté se situe au-delà 40 m².
  • Autorisation des bâtiments de France : si votre habitation se situe dans une zone protégée, vous devez obtenir une autorisation de la part de l’architecte des bâtiments de France, ainsi qu’un permis de construire pour pouvoir réaliser vos travaux d’aménagement. Cela arrive souvent, et quasiment tout le temps à Paris, la ville musée par excellence. Alors soyez vigilant 🙂

Alors, tentez pour gonfler votre surface habitable et valeur immobilière ?

Estimatif du prix de l'aménagement des combles

Le coût d’un aménagement de combles varie entre 500 € et 1 500 € par m² TTC, en fonction de la complexité et de la densité des travaux réalisés :

Aménagement léger
Intervention légère, vous pouvez bénéficier :
Entre 500€ et 900€ par m² TTC
  • Isolation
  • Création ou modification de cloisons en placo
  • Revêtements sols / muraux
  • Fenêtres de toit
  • Rénovation électrique légère
Aménagement complet
Intervention large, vous pouvez bénéficier :
Entre 900€ et 1500€ par du m² TTC
  • Isolation
  • Création ou modification de cloisons en placo
  • Revêtements sols / muraux
  • Fenêtres de toit
  • Refonte complète de l'électricité et la plomberie
  • Création salle de bain
Populaire

Coût d'aménagement de combles : quelques remarques

  • L’état ne vous oubliera pas ! Comme l’aménagement de combles augmente mécaniquement la surface habitable, vos impôts locaux augmenteront également.
  • Lors de l’aménagement,  profitez-en pour améliorer leur isolation ! Dans une maison de plus de 2 ans, vous pouvez potentiellement être éligible à un crédit d’impôt. (voir les conditions)
  • D’autres aides financières peuvent également réduire le prix d’aménagement de vos combles : éco-prêt à taux zéro, exonération de taxe foncière, TVA à taux réduit
  • Recycler les tuiles déjà en place, c’est bon pour le porte-monnaie et la planète !

Quels travaux prévoir pour l’aménagement des combles ?

C’est une lapalissade, les travaux d’aménagement dépendent directement de l’état des combles et des usages que vous voudrez bien y faire. Arrivée/évacuation d’eau si vous voulez une salle de bain, une isolation et des ouvertures plus ou moins grandes selon l’usage des pièces (chambre, salle de bain, pièce de jeu etc). 

Petit tour d’horizon : 

Aménagement des combles, Aménagement des combles : agrandissez votre maison sans sacrifier votre terrain  !
Source : Pinterest

L’isolation des combles

Pour en faire une zone agréable à vivre, l’isolation est en général le premier poste à prévoir. D’un point de vue économique : l’isolation par l’intérieur est moins chère que l’isolation extérieure mais aussi un peu moins efficace. L’impact sur la surface au sol n’est pas si important que cela, nous vous la recommandons néanmoins.

Aménagement des combles, Aménagement des combles : agrandissez votre maison sans sacrifier votre terrain  !
Source : Pinterest

L’électricité

Le réseau électrique est en général à créer de 0, que l’on raccorde directement au réseau existant. Par le biais d’un tableau divisionnaire, c’est ce qu’il y a de plus sécurisant. Prises, lignes électriques, interrupteurs, le reste de l’installation peut ensuite se dérouler correctement. Aucune installation spécifique n’est à prévoir dans des combles, qui est considérée techniquement comme une pièce lambda.

Aménagement des combles, Aménagement des combles : agrandissez votre maison sans sacrifier votre terrain  !
Source : Pinterest

Les Fenêtres

Velux (fenêtre de toit) ou lucarnes ? C’est simple, un velux apporte plus de lumière, il est plus simple à poser, et il est moins cher. Une lucarne est cependant plus esthétique, valorise la maison mais demande plus de d’argent, que ce soit sur la pose, les matériaux, mais aussi par la gestion du permis de construire qu’elle nécessite. Important : pensez bien à du triple vitrage pour les velux, pour éviter l’effet serre. 🙂 Prix selon la taille et la facilité de pose entre 625 et 2200 euros TTC. TVA réduite à 5,5% car cela aide directement à la performance thermique de votre habitation. Attention, si la lucarne est trop grande, la TVA peut passer de 5,5 % à 20 % .

Aménagement des combles, Aménagement des combles : agrandissez votre maison sans sacrifier votre terrain  !
Source : Pinterest

Le chauffage

En isolant, n’oubliez pas le chauffage, indispensable pour se servir de la nouvelle pièce toute l’année. Prolongez naturellement le réseau actuel : soit électrique ou soit gaz. Epargnez-vous les deux ressources dans un même logement. C’est plus simple à gérer au quotidien, entre l’entretien et les factures.

Aménagement des combles, Aménagement des combles : agrandissez votre maison sans sacrifier votre terrain  !
Source : Pinterest

La charpente

Attention, la charpente est à revoir si elle empêche de jouir de la surface au sol correctement. Prenez bien en compte que refaire une charpente nécessite un artisan expérimenté, et beaucoup de travail ! Les prix peuvent vite s’envoler de l’ordre de 20 000 à 85000 euros. Et en général, la toiture est à reprendre. Une entreprise tous corps d’état pourra vous faire un devis global et vous pourrez ainsi avoir une vision budgétaire d’ensemble avant tout travaux. 🙂

Aménagement des combles, Aménagement des combles : agrandissez votre maison sans sacrifier votre terrain  !
Source : Pinterest

L’escalier

Ici encore, 2 choix : l’echelle (dit echelle de meunier) ou bien l’escalier ? On vous conseille toujours de privilégier l’escalier, c’est vraiment plus simple et fluide au quotidien. Réservez-vous l’échelle de meunier uniquement en cas de défaut de place, jamais autrement. Entre le colimaçon, le droit et le tournant ? Notre préférence va pour le tournant, qui limite l’incidence sur l’emprise de l’espace au niveau du départ tout en permettant un accès aisé.  Si vous optez pour un escalier, il faut créer une ouverture dans le lâcher (la trémie) d’une largeur identique à celle des marches, et d’une longueur d’au moins 2 m, pour éviter que que les plus grands se fracassent le crâne au quotidien 🙂

Prix d’un escalier pour accéder aux combles